LE THEATRE

Les spectacles

Homme de scène, au costume et au chapeau légendaires, Carmelo se produit dans ses propres one man shows, participe à des projets de théâtre en apportant sa sensibilité. La profession reconnaît son talent, il reçoit un Premier Prix au festival du Mans en 1986 et le Premier Prix de la critique au festival de Mimos en 1989.

Il bambino va mangiato condito, création jouée à Palerme.

Il sonno della ragione genera i mostri, création jouée en Italie.

Il Cerchio Magico, one man show.

L’Illusionniste, de Sacha Guitry, joué aux Bouffes Parisiens.

Paris Palerme, conçu par Carmelo et Bertrand Crimet.

La Comédie Magique, création mise en scène par Arnold Boiseau.

Les Escamoteurs, création mise en scène par Bernard Haller.

Le Cabaret de Monsieur Farce, mise en scène par Jean Boillot.

En avant la mémoire, création mise en scène par Dominique Lemaire.

Le triomphe de la raison, création pour le théâtre d’Ivry.

Money money, création.

Le Carnaval des Animaux , d’après Camille Saint-Saëns, mis en scène par Corinne et Gilles Benizi (arrangement musical Albin de la Simone) au Théâtre des Champs- Elysees

QUI-VIVE Concepteur : Thierry Collet
Metteur en scène : Eric Didry
Avec : Carmelo Cacciato, Thierry Collet, Kurt Demey

Le Miroir de Cagliostro Mise en scène : Vincent Tavernier
Avec Carmelo Cacciato et Armelle Roux, Production : Festival Baroque de Pontoise

Les créations d’effets spéciaux et magie

Il excelle aussi dans la conception et mise en scène d’effets spéciaux en créant le mystère et l’émerveillement. On retrouve ses réalisations dans plusieurs succès…

Cabaret de l’Ange Bleu,  La Tempête, La Cabane dans la forêt, Géant de Kaillas, Heidi est partout avec la compagnie Brozzoni. Moose, de Jos Houben et Micheline Vandepoel. Atmosphère ! Atmosphère !, spectacle musical de Fabien Tehericsen. Les Concours, avec une chorégraphie de Maurice Béjart.

.

.

LE CINEMA

Derrière la caméra, Carmelo apporte sa touche personnelle et son univers pour plusieurs succès du grand écran. Il soutient aussi les projets de courts-métrages de jeunes réalisateurs. Encore un peu et il aurait son étoile sur Hollywood Boulevard… Ses films…

La Vérité si je mens, réalisé par Thomas Gilou.

Imposture, réalisé et scénarisé par Patrick Bouchitey.

La Cavale des fous, de Marco Picco, avec Pierre Richard et Michel Piccoli.

L’Illusion, un court-métrage réalisé par Christophe Aggoune.

Cash, un court-métrage réalisé par Lilian Gatounes et Gildas Duprey.

.

.

LA TELEVISION

Très télévisuel, Carmelo est aussi appelé sur le petit écran. Vous l’avez peut-être déjà vu en France ou à l’étranger ! L’artiste apparaît sur plusieurs chaînes de télévision, pour des prestations scéniques, des interviews ou la diffusion de l’un de ses spectacles. Ses passages TV…

Sur Canal+, lors d’un clip d’une minute, Carmelo devait faire découvrir le personnage de Georges Méliès.

Sur France 3, à l’occasion de la diffusion de son spectacle « Paris Palerme » en 1992. Un extrait du spectacle a même été diffusé sur la chaîne américaine CBS !

Sur TF1, pour une interview pendant le journal de 13 Heures. Carmelo venait d’être primé au festival de Mimos.

Sur France 2, dans l’émission de variété de Patrick Sébastien Le Plus Grand Cabaret du Monde. La scène incontournable de tous les artistes illusionnistes et mimes lui a laissé carte blanche.

Sur Canal 5, une chaîne anglaise.

Sur Canal I, une chaîne israélienne.

Bookmark and Share